Les avantages de bilinguisme pour les bébés, les enfants et les adultes.

Quels sont les avantages d’introduire une deuxième langue à nos enfants à un si jeune âges ?

Des Mamans célèbres comme Cheryl Cole et Kate Middleton sont issus de parents divisés sur le fait de donner des leçons d’espagnol à leurs jeunes enfants. Et bien, il y a d’innombrables raisons qui prouvent qu’introduire les bébés à une deuxième langue est une si bonne idée !

Les bébés et tout-petits comprennent instinctivement que le langage est à explorer, avec lequel on peut jouer et s’amuser. Et en tant que parent, c’est une telle joie de pouvoir observer ce développement. Des décennies de recherche suggèrent que l’introduction d’une langue avant l’âge de six mois aide à façonner le cerveau lors de son stade le plus flexible. Avec l’âge, la capacité de restructuration du cerveau diminue et même à un âge relativement jeune (entre 6 et 9 ans), ce créneau se referme rapidement. C’est pourquoi les jeunes enfants du monde entier peuvent apprendre une ou plusieurs langues presque sans effort, tandis que les enfants plus âgées et les adultes auront plus de mal à parler couramment ou à développer un bon accent.

  1. Sonorité naturelle, accent natif : les bébés absorbent constamment les sons qui les entourent. Plus ils y sont exposés avant même de pouvoir parler, plus il leur sera aisé d’imiter les accents natifs d’autres langues. Il leur sera également plus facile d’apprendre d’autres langues en grandissant
  2. Amélioration du développement de la parole : certains parents craignent que l’apprentissage d’une deuxième langue chez leur tout petit, ralentisse le développement des compétences dans sa langue maternelle. Mais c’est bien le contraire qui se produit. Les enfants savent faire la différence entre deux langues au cours des premières semaines de leur vie. « L’apprentissage d’une autre langue améliore en fait le développement global de la parole d’un enfant », affirme le docteur Roberta Michnick Golinkoff, auteur de How Babies Talk
  3. Confiance accrue : Imaginez le sentiment d’accomplissement de votre enfant quand il se fait comprendre pendant vos vacances à l’étranger !
  4. Prévention des maladies dégénératives telle la démence et allongement de la vie (les personnes atteintes de lésions cérébrales peuvent parfois tirer parti de leurs connaissances d’une seconde langue, car cela occupe une autre région du cerveau).
  5. Augmentation de la fonction cérébrale : Les bébés et jeunes enfants développent de nouvelles cellules cérébrales pour assimiler les langues auxquelles ils sont exposés. Les enfants bilingues ont tendance à avoir une densité bien plus élevée de matière grise, qui correspond à la partie du cerveau impliquée dans le contrôle musculaire, la perception sensorielle comme la vue et l’ouïe, la mémoire, les émotions et la parole. Les enfants exposés à une seconde langue dès leur plus jeune âge ont la matière grise la plus grise de toutes. Il a été démontré que cette puissance cérébrale supplémentaire apporte à ces enfants un avantage considérable plus tard dans leur vie, dans des domaines tels que les mathématiques, la lecture et les sciences. Leur créativité est également accrue, ainsi que leur aptitude à la communication. Ils développent un vocabulaire plus large, mémoire et concentration sont améliorées ainsi que leur capacité à gérer plusieurs tâches à la fois.
  6. Le marché mondial : Les universités accordent de plus en plus d’importance à la maîtrise d’une deuxième langue. C’est également un atout très recherché dans les CV des diplômés.
  7. Ouverture d’horizons : Les études montrent que les enfants qui sont exposés aux langues étrangères ont une plus grande curiosité pour d’autres cultures. Ils auront tendance à être plus sensibles et démontreront une plus grande appréciation envers les autres. Ils seront amenés naturellement à élargir leurs propres horizons.